Ma vie heureuse

4 novembre 2014 § 2 Commentaires

ma vie heureuseVoici un délicieux roman – et qui tient les promesses de son titre appétissant !

Encore un livre suédois entre parenthèses. La littérature du pays de Fifi n’en finira donc jamais de m’émerveiller.

Je vous présente Dunne, naturellement douée pour le bonheur.

Il est tard, pourtant Dunne n’arrive pas à dormir. Certains comptent les moutons, mais pas elle. Dunne compte toutes les fois où elle a été heureuse.

Dunne n’arrive pas à dormir parce que demain c’est la rentrée…

Soudain elle a un peu peur.

Et si elle ne se faisait pas d’amis ?

Eva Eriksson 1

Rassurez vous, Dunne trouve Ella Frida. Leur amitié double la mise question bonheur.

Eva Eriksson 6

Rose Lagercrantz raconte à hauteur d’enfant cette belle rencontre…

Eva Eriksson 8

Et les jours qui passent, remplis de jeux, de secrets, de fou-rires, de bagarres, d’animaux, de surprises.

Eva Eriksson 7

Puis la séparation pour cause de déménagement – et l’inévitable chagrin.

Eva Eriksson 2

Où est passé le bonheur ? Peut-être que Dunne va devoir le chercher un peu… Heureusement, elle est fortiche. Et trouve avec Ella Frida le moyen de poursuivre cette jolie amitié…

Les dessins d’Eva Eriksson accompagnent Dunne avec humour et tendresse.

Eva Eriksson 4

Et quand on referme le roman, presque une année s’est écoulée. Dunne a grandi, elle a souffert. Mais reste toujours aussi douée pour le bonheur. Quel délice !

Ma vie heureuse, Rose Lagercrantz (texte) & Eva Eriksson (illus), Mouche de l’école des loisirs, 2013. À partir de 6 ans.

mon cœur raviLa suite de l’aventure, c’est Mon cœur ravi, paru cette année.

Publicités

Let’s draw happy people

3 septembre 2014 § 2 Commentaires

sachiko-umoto-personnages-couvTout est dans le titre, enfin pas le titre français parce que chez nous l’éditeur a eu la curieuse idée de supprimer le bonheur d’un gros coup de gomme.

On a vraiment un problème avec le bonheur par ici.

Mais passons.

Let’s draw happy people est devenu : Les personnages.

Et Let’s draw cute animals : Les animaux.

Ho les animaux ! C’est pas un peu fini d’être mignons ?

sachiko-umoto-les-animaux-couv

Faites gaffe, les gars, on nous regarde. Soyez pas trop mignons.

Il n’y a que Les plantes et les petites bêtes pour être restées fidèles à l’idée de départ (Let’s draw plants and small creatures). Merci les plantes, merci les petites bêtes.

sachiko-umoto-les-plantes-et-les-petites-betes

L’ébouriffée adore chercher la petite bête !

À part ça, pareil. À l’intérieur, la chic Sachiko nous apprend toujours qu’il vaut mieux dessiner en chantant. À chaque dessin sa chanson, elle fournit même parfois les paroles. À nous d’inventer la musique. C’est joli, charmant, marrant… Et ça marche.

sashiko - happy people

Pas de panique, si on renonce au bonheur, on peut chanter en français.

Enfin je vous confirmerai ça quand j’aurai de nouveau le droit de m’entrainer. Parce que là, la Police du Un-Peu-De-Silence-À-La-Fin m’a priée d’arrêter de gribouiller.

Ça m’énerve parce que je commençais vraiment à progresser en comédie musicale.

jean-hagen

Tous avec moi : la chanson du dessin de l’ours au gros bedon !

L’atelier de dessin Marabout, T1 Les personnages, T2 Les animaux, T3 Les plantes et les petites bêtes, Sachiko Umoto, Marabout 2011

À partir de 7 ans. Et aussi pour les grands qui ne perdent jamais une occasion de chanter à tue-tête en cherchant la petite bête.

And for happy people & cute animals :

Let's draw happy peopleLet's draw cute animalsLets's draw plants

Où suis-je ?

Entrées taguées bonheur sur les carnets de l'ébouriffée.

%d blogueurs aiment cette page :