Au petit bonheur la chaussette

15 février 2016 § 26 Commentaires

Mes coquelicots, j’aimerais partager avec vous un moment de félicité aiguë : alors que je rangeais le linge propre, j’ai reconstitué 17 paires de chaussettes, je répète → DIX-SEPT paires de chaussettes, sans aucune orpheline. ZÉRO, KEINE, NO ONE et basta la patata !

Forte de ce succès, je parade devant l'Auteur !

Où je parade devant l’Auteur, forte de ce succès !

Épaté, l’Auteur a aussitôt mis au frais la bouteille de Perrier-Jouët cuvée Belle époque 2007 qu’il gardait pour une grande occasion – son élection à l’Académie ?

Je me suis toujours demandée pourquoi il s'était fait faire ce nouveau costume.

Où l’Auteur s’entraine à porter le costume le matin au petit-déjeuner.

Nous l’avons sabrée dans la foulée et dans l’allégresse.

L'Auteur sabre le champagne avec son flegme coutumier.

Où l’Auteur sabre le champagne avec son flegme habituel.

Après quoi l’Auteur a contacté le Livre des Records.

L'Auteur se voyait déjà en haut de l'affiche.

Où l’Auteur se voit déjà en haut de l’affiche.

Ils l’ont envoyé paître.

La vache !

Mais non ?!

Mais si. Le record revient à un père de famille nombreuse du Michigan ayant appairé 42 chaussettes sans orpheline, et ce 3 fois de suite !

L'auteur n'en revient pas ! Un père de famille ?! Du Michigan ?!

Où l’Auteur n’en revient pas : un père de famille ?! Du Michigan ?!

Grosse déception de l’Auteur.

L'auteur coiffé au poteau. (Par un gars du Michigan en plus !)

L’Auteur coiffé au poteau (par un gars du Michigan !)

Toutefois, cet homme n’est pas du genre à baisser les bras devant un gars du Michigan – almost the pays qui lui a carotté son beau-frère préféré (le frère que j’ai eu enfant alors que je voulais un singe et qui est devenu Californien, le chien).

L'Auteur envisage aussitôt un duel de paires de chaussettes !

Où l’Auteur organise un duel de paires de chaussettes !

Il a donc décidé de mettre TOUTES les chaussettes de la maisonnée de côté pendant 2 semaines afin de TOUT laver d’un coup, ambitionnant le record spectaculaire de 56 paires de chaussettes + zéro orpheline. (Me voilà interdite de collants, personne ne me verra en jupe pendant tout le challenge, lequel durera 1 mois et demi, vu qu’il s’agit de renouveler l’exploit au moins 3 fois).

L'Auteur se cache dans la buanderie pour élaborer son plan.

Où l’Auteur élabore son plan dans le secret de la nuit.

Je vous tiendrai au jus, mais franchement j’y crois pas trop.

L'Auteur s'est acheté une lessive spéciale !

Où l’Auteur achète une lessive spéciale (tout est dans l’étiquette) !

En ce qui me concerne, c’était ma première cuvée sans chaussette orpheline en 17 ans de vie de famille, alors…

L'Auteur étudie le fonctionnement de la machine à laver.

Où l’Auteur m’explique le fonctionnement d’une machine à laver.

En attendant, l’Auteur s’est trouvé un nouveau costume pour les petits-déjeuners.

Une panoplie d'Américain dérobée à mon frère, lors de son dernier séjour frenchy.

Où l’Auteur enfile une panoplie dérobée à mon frère (ce chien californien !)

Pétard ! J’ai relâche de chaussette, les amis.

Et pendant un mois et demi !

Et pendant un mois et demi !

Publicités

Liebster Award, me voilà !

17 mars 2014 § 2 Commentaires

LiebsterAwardDevinez ce qui m’arrive, les petits pois ? L’ébouriffante Taram Grimm m’a Liebstée. C’est gentil ! Au passage, j’ai appris qu’elle possède une dangereuse collection de bas et de chaussettes. Espère-t-elle vraiment rivaliser avec moi dans ce domaine ? (J’ai failli périr sous une avalanche hier matin, quand mon placard a tout revomi sur moi.) Et qu’elle ne sait pas compter jusqu’à 11. Malheureusement, Taram, là même moi je ne peux rien pour toi !

Vdance

Ohé les gens, quelqu’un lit mes carnets !

Rappel des faits : les Liebster Awards ont été créés afin de promouvoir les blogs qui ont moins de 200 abonnés et que l’on veut faire découvrir. 5 règles, une fois Liebsté :

Écrire 11 choses sur soi. Répondre aux 11 questions posées par le blogueur qui vous a choisi. Choisir 11 autres blogueurs. Leur poser 11 nouvelles questions. Les prévenir (sinon ça sert à rien).

Les créateurs des Liebster Awards seraient-ils des fétichistes du chiffre 11, « symbole de l’idéalisme, intuition, énergie, inspiration, volonté, courage, mais aussi de la tension, contradictions » (sic) comme chacun sait ?

11 choses que je sais de moi :

Je n’ai jamais gagné à je te tiens tu me tiens par la barbichette.

Je suis fortiche au Cluedo.

En plus je connais le colonel Moutarde et madame Leblanc.

Je n’aime pas trop le mot bisou.

J’adore le théâtre.

Je sais grimper aux arbres.

Une nuit que j’imitai le cri de la chouette chevêche, il y en a une qui m’a foncé dessus (je me demande encore ce que je lui avais dit).

Enfant, je croyais que Fantômette, c’était moi – jusqu’à ce que ma mère me détrompe après que j’ai découpé sa robe longue pour me fabriquer une cape.

Un jour j’ai été roller girl – jusqu’à ce que je me déboite l’épaule gauche.

Je me suis fait tatouer la veille de Noël.

Je sais compter jusqu’à 11.

ma chouette

Hou Hou ?

Réponses aux questions de Taram :

Pourquoi avoir appelé votre blog comme ça ? Pour ma tendance naturelle à être ébouriffée par la vie, les rencontres, les livres, les enfants…

Quel est votre insecte préféré ? L’araignée. Quelle artiste !

Si vous vous retrouviez devant Charlie Chaplin, vous lui diriez quoi ? « Signor pilasino, voulez-vous le taximeter ? »

Quelle est, au toucher, votre matière préférée ? Celle de mon oreiller – enfin sa taie. Mes joues l’adorent.

Quel est le dernier livre que vous avez lu ? Peines d’amour perdues, une pièce de Shakespeare. J’ai bien ri.

Quelles sont les choses de couleur bleue que vous aimez le moins ? Le curaçao, le vernis à ongle bleu, le slip de Superman. Ah bon il n’est pas bleu ?!

Batman vs Spiderman : qui gagne? Argumentez si possible. Spiderman. Cf la question 2.

Quel est le légume le plus drôle du monde ? Les petits pois d’Arcimboldo.

Café ou thé ? Les deux mon capitaine, pas en même temps.

Violon ou saxophone ? Le violon quand je bois du thé, le saxo avec le café.

Un dernier mot ? Patatras !

les-temps-modernes

Tiens, voilà le taximeter.

À suivre domani parce que ça fait un peu long, non ?

Où suis-je ?

Entrées taguées chaussette sur les carnets de l'ébouriffée.

%d blogueurs aiment cette page :