L’halloween ébouriffant

31 octobre 2014 § 10 Commentaires

À la demande générale des ados, j’ai accepté de fêter Halloween cette année. Je n’ai toujours pas compris pourquoi.

Ma position sur le sujet était pourtant très claire :

No !!

Pigé ?

« Quel revirement ébouripoustouflant ! » a-t-on lu dans la presse.

C’est donc avec des siècles de retard sur le monde entier que j’ai gaiement préparé un buffet répugnant grâce à un site qui gère à fond l’évènement – en même temps c’est des canadiens, on peut pas comparer.

Il y avait du gâteau de vers :

gâteau de vers

Trop dar !

Des doigts coupés :

doigts-de-sorciere

Avec et sans vernis pour ceux qui sont allergiques.

Du punch tout à fait pas ragoûtant :

Halloween drink

Ange, veux-tu bien remettre cet œil dans son orbite ?!

J’ai sorti mes plus beaux verres :

Ceux que ma première belle-mère m'a offerts pour mon divorce.

Ceux que mon ex belle-mère m’a offerts pour mon divorce.

J’ai enfilé mon costume :

cape halloween

Je m’habille comme je veux, j’vous ferais dire.

J’ai convié ma voisine la sorcière Rosita :

sorcière Chestnut junction

« Le premier qui parle de mon nez je le transforme en chair à pâté. »

Et aussi mes meilleures ennemies :

on veut manger des doigts coupés !

« Yum yum, on veut manger des doigts manucurés ! »

Les ados m’ont dit qu’ils s’occupaient des films. Merci, les chatons ! Je savais qu’ils penseraient à ma série favorite :

Mais quand ils ont allumé le lecteur dvd, surprise !

Au secours, venez me chercher ! Je suis cachée sous le canapé avec tout plein de souris et mon amie la sorcière au long pif – ouille, non, Rosita, j’ai rien dit !

Publicités

Fabrique ton costume de Fantômette

2 juillet 2014 § 5 Commentaires

Je voulais vous parler du Lac des cygnes, mes saucisses, mais il m’est arrivé un truc incroyable.

Je me suis retrouvée assise à côté de Claire Lhermey. Ta-da !

Je faisais une signature et ça se bousculait pas au portillon, alors pour tuer le temps j’ai espionné la came de la concurrence. La fille à côté signait des bouquins au nom de Claire Lhermey. Claire Lhermey ?! Les yeux me sont sortis de l’orbite.

Comme elle faisait très très jeune, je me suis dit : ho là là calmos, ça ne peut quand même pas être the Claire Lhermey ?

Finalement j’ai pris mon courage à deux mains, je lui ai demandé si elle était bien the Claire Lhermey. Non mais dites donc figurez vous que c’était totalement elle.

valentine-charlie-brown

Le truc de ouf !

J’étais assise à côté de la fille qui a dessiné Fantômette et la maison hantée !

Mon Fantômette préféré au monde.

fantomette

Notez le titre super génial.

Celui dont j’ai tellement adorissolé les dessins que j’ai attrapé une fantômite aiguë et découpé la robe de soirée de ma mère pour me fabriquer une cape. Même que la mamma n’était pas contente. Elle a essayé de me faire un lavage de cerveau avec les Aventures d’Alice Roy afin de sauver le reste de sa garde-robe.

masque fantomette

Malheureusement, ma mère n’ayant pas de robe rouge, ma cape n’était pas conforme.

J’ai dit à Claire Lhermey que je n’étais guère satisfaite. Car après avoir illustré ce fantastique Fantômette, elle est passée à autre chose. Alors qu’on attendait la suite. (C’est Josette Stefani qui a continué mais bon.)

jeux_panoplie_v3

J’avais réquisitionné le ravissant pull jaune moutarde de mon frère.

J’ai dit à Claire Lhermey que du coup je suis restée scotchée sur son livre. Que du coup je l’ai relu 3000 fois. Que du coup j’ai fait des études d’Histoire des Arts. (Pour ceux qui ont des lacunes, c’est l’épisode où 3 toiles du célèbre Popovitch disparaissent du musée de l’Art du Futur à la barbe de tout Framboisy alors j’ai hésité avec un cursus de détective ou de cambrioleuse.)

Que du coup aujourd’hui j’écris des livres pour les enfants. Mais là, ok, c’est un peu aussi la faute à Georges Chaulet.

Tout ça alors que j’aurais pu devenir : the First Femme Président des États Unis d’Amérique.

Ou prix Nobel de physique.

Ou acrobate.

fantomette_mephisto

Ou dresseuse de chat.

J’espérais lui faire honte mais non. Elle a trouvé ça tout à fait marrant. C’est pas grave, Claire, je lui pardonne tout. Elle écrit et peint des livres ébouriffants.

Mais quand l’Auteur frimera parce qu’il a fait visiter le musée du Louvre à Michael Jackson, je lui tiendrai la dragée haute. Moi j’ai passé deux heures à papoter avec Claire Lhermey.

Maintenant il ne me reste plus qu’à rencontrer Popovitch !

Fantômette et la maison hantée, Georges Chaulet (texte) & Claire Lhermey (illus), la bibliothèque rose, à dénicher d’occase.

NB : et planquez vos robes de soirée, les mamans.

Où suis-je ?

Entrées taguées déguisement sur les carnets de l'ébouriffée.

%d blogueurs aiment cette page :