Comment je me suis mise au football avec Poka et Mine

15 juin 2014 § 2 Commentaires

Poka et Mine Football - couvC’est quand même étonnant : un de mes fils est Fou de foot. Ça lui est venu d’un coup, avec l’adolescence. Avant il courait partout en agitant un bout de bois pour nous jeter des sorts (Stupéfix !). Et pouf ! L’apprenti sorcier s’est transformé en fan du Manchester United.

On dira ce qu’on voudra, un sort a dû rebondir quelque part et lui retomber dessus (le sort destiné au chien, pour qu’il apprenne enfin à courir après sa balle). L’Auteur a trouvé ça très drôle.

Pour l’inauguration du Mondial, le Fou de foot était en mode bigorneau, scotché sur la télé.

Il a dit : « Ça fait 4 ans que j’attends ça ! »

Il a dit : « Certes les Bleus n’ont pas un gros vécu international mais on peut compter sur la science tactique de Didier Deschamps. »

Il a dit : « J’ai invité mes copains parce que leurs mères, le foot, ça les saoule. »

Et l’interphone a commencé à sonner.

soccer nation dog brasil

Bah ouah ! C’est le Mondial, m’dame.

J’étais donc en hyper ventilation quand je me suis rappelé ce livre de Kitty Crowther. J’avais chougné à l’époque parce que Kitty Crowther est l’un de mes auteurs préférés au monde et ses Poka & Mine ma série favoritissime (si, on dit comme ça). Il y avait eu Poka & Mine au musée, au cinéma, au fond du jardin avec l’araignée qui apprend à tricoter… Sans parler de la fois où Mine achète de nouvelles ailes !

kitty-crowther

Viens, on va jouer au foot.

Et paf, Poka et Mine 2010 c’était foot. Pourquoi, pourquoi, pourquoi, ronchonnai-je ?

On me signale en régie que 2010 était déjà une année Coupe du monde. (Décidément ça revient encore plus vite que les Présidentielles, mais c’est mieux que dans l’autre sens car les candidats sont plus gouleyants.)

Bend-it-like-Beckham 2

Bend it like Beckham, en 2002, une autre année Mondial !

Pour protester, je l’avais à peine lu. J’ignorais que je le gardais pour plus tard. Autrement dit maintenant.

Le bol !

Alors que le Brésil marquait le premier but du Mondial contre sa propre équipe et qu’un tas d’excités hurlaient dans le salon en s’étranglant avec leurs sushis brésiliens (oui ça existe, c’est vert et jaune – mais c’est juste maintenant il parait), Mine m’a prise par la main pour m’entrainer dans son monde enchanté.

Mine veut faire du foot ! «Mais c’est un sport de garçon !» lui dit Poka.
«Oui, et alors ?»

Avec Mine et Poka, même le football devient merveilleux. Kitty Crowther aborde en douce le sexisme ordinaire et la nouillitude des garçons quand les filles enfilent des chaussures à crampon. Elle évoque la solitude, l’effort, la persévérance, et finit en beauté sur une jolie victoire. C’est émouvant, c’est excellent. Ça m’a réconciliée avec le foot. J’ai compris que je devais m’y mettre aussi.

poka et Mine

Au début Mine passe en dernier pour les douches mais après ça s’arrange.

Du coup j’ai décidé de supporter les Bleus et j’ai illico adopté un bulldog français.

soccer nation dog france

Voici Didier. Comment ça le Mastiff brésilien n’en fera qu’une bouchée ?

L’Auteur a dit : « Merci Kitty ! » Et il a éteint la télé. Le Fou de foot et ses copains sont partis danser la samba chez une autre maman.

Bend It Like Beckham

Hey gal… Bend it like Mamma !

Poka & Mine : le football, Kitty Krowther, L’école des loisirs, 2010

À partir de 5 ans (et pour tous les hyperventilés du Mondial)

Et aussi :

Poka Mine ailesPoka et Mine réveilPoka Mine jardin

pêchePoka Mine cinémaPoka Mine musée

Publicités

Une ou deux bêtises

1 juin 2014 § 2 Commentaires

uneoudeuxbetises couvHa ha, j’ai bien ri hier soir en lisant cet album tout foufou d’Isabelle Gil, les cachous.

L’Auteur, toujours dans Proust, s’est vaguement courroucé d’une telle hilarité avant d’en découvrir la source. Ceci dit, un amateur de madeleine ne pouvait que craquer pour la chouquette chantilly.

Mémé organise une fête anniversaire déguisée pour son petit fils. Le héros du jour et ses invités ont tôt fait de mettre le souk. Et devinez quoi ? Le héros, ses invités et sa mémé sont des nounours à la guimauve ! Youpi.

bêtises 3

Chez mémé (avant)

Quand la fête se déglingue et vire au désastre, pâte à modeler, sardine au chocolat et coloriages se mettent en frais pour réparer tout ça.

bêtises 4

Pendant l’ébouriffante fiesta

C’est marrant, c’est chou, c’est irrésistible. Avec un côté jeu des 7 erreurs délirant.

Là où l’Auteur n’a pas suivi, c’est quand, prise d’une subite fringale, j’ai suggéré une équipée urgente en ville pour dégotter des oursons à la guimauve. Il paraît qu’en pleine nuit c’est trop compliqué. Mais que fait la police des bonbecs ?!

Feuilleter ici et découvrir d’autres albums dingo de l’auteur.

Une ou deux bêtises, Isabelle Gil, L’école des loisirs, 2011.

À partir de 2 ans et jusqu’au sevrage de nounours, autant dire jamais en ce qui me concerne.

Le vendredi c’est souris !

25 avril 2014 § 2 Commentaires

feltingdreamsL’autre soir, mon chat a rajouté un cadavre de souris à son karma déjà bien chargé. C’était tristement ébouriffant, mes rognons. Mais avant que j’organise des funérailles, l’Auteur a jeté ce qu’il restait de la dépouille à la poubelle.

Alors là c’était le pompon !

Après avoir épuisé trois boites de mouchoirs, j’ai suggéré au chat d’aller voir ailleurs si j’y suis. Et je me suis mise en quête de souris moins digestes pour peupler mes chaussures. (Je vous ai raconté le coup des souris dans mes bottes ?)

Voici ce que j’ai déniché sur la toile :

feltingdreams_mouse

Contrairement à nos ados, souricette a toujours un livre sur elle.

Trop mimi, non ? C’est l’œuvre de Johana Molina, artiste et illustratrice chilienne. Ces souris là n’ont pas peur du chat. Et avantage non négligeable, elles ne laissent pas de graines de cumin derrière elles.

(Wha l’autre ! Elle prend les crottes de souris pour du cumin.)

Le petit peuple de Johana compte d’autres animaux. Ils sont fort ébouriffants…

feltingdreams_fox

Certains sont aussi ébouriffés de la barbichette.

Tout ce joli monde est facile à nourrir :

leboxboutique

Aliment pour souris totally secure, garanti sans ver de terre.

Les sourisophiles, rendez vous dans le boutique de Johana, Felting Dreams. Quant au régal de glands, c’est chez Le Box Boutique.

Avec tout ça, j’oubliais de vous recommander les aventures de La famille Souris de Kazuo Iwamura ! Décidément, faut que j’arrête le cumin.

La famille Souris, Kazuo Iwamura, L’école des loisirs.

À partir de 3 ans.

La famille souris automneLa famille souris et le potironla famille souris et la racine géantela-famille-souris-prépare-le-nouvel-an

 

 

 

 

Où suis-je ?

Entrées taguées l’école des loisirs sur les carnets de l'ébouriffée.

%d blogueurs aiment cette page :