La vie de Kuma Kuma

29 septembre 2014 § 4 Commentaires

la vie de kuma kuma couvDans ma bibliothèque des jours chonchons, s’il n’y en avait qu’un ce serait lui.

Que dire de Kuma Kuma ?

Kuma Kuma vit sur la montagne, c’est l’ami de Kazue Takahashi. Et dans ce portrait qu’elle trace de lui, il semble aussi vaporeux qu’un nuage et doux comme un doudou.

Depuis la semaine dernière une chanson de Rezvani me trotte dans la tête :

Je rêve toujours d’me tirer, d’me barrer, d’me tailler, de foutre le camp…

Et ce matin en piochant au hasard des bouquins, j’extirpe Kuma Kuma de son p’tit coin perdu. Vous croyez aux signes, les choux-fleurs ?

Kuma Kuma

Tiens, salut monsieur l’ourson ! On ne s’est pas croisé depuis un bout. Comment ça va chez vous ?

Toujours aussi bien apparemment.

la vie de kumakuma

Kuma Kuma cueille ses tomates direct dans le potager.

Programme de la journée : dégustation de salade, un peu de ménage (au milieu de la pièce seulement), couper ses ongles et les observer, sieste, regarder les nuages, écouter la pluie, mettre la radio et danser…

Beaucoup d’humour, de la poésie.

Un brin de mélancolie ?

la vie de Kuma kuma 4

Depuis le temps que je rêve de me mettre à la guitare !

Pourtant je crois que Kuma Kuma est heureux avec sa vie de cocagne, là haut sur la montagne. Dans son p’tit coin perdu…

Pas vous ?

La vie de Kuma Kuma, Kazue Takahashi, Autrement jeunesse, 2005

Publicités

Lousse, Noche et Bum vs le Festival de l’Adolescence

28 juin 2014 § Poster un commentaire

Lousse couvDésolée mes dragées, je me suis un peu absentée. C’est parce que j’étais en plein Festival de l’Adolescence.

Hou, c’était trépidant. Je ne me suis pas ennuyée une seconde. Un vrai feu d’artifice. Pour tout vous dire, hier on a eu le bouquet final : battle d’eau de Javel ! Youhou soyons fous…

(Ok, c’était pendant une soirée à laquelle l’ado n°2 n’aurait PAS dû aller vu qu’il est privé de tout ces jours ci. Mais bon parfois on craque, on veut être sympa. Et leur éviter de s’évader par le balcon, surtout qu’ici ça fait haut).

Lousse 1

Avec Lousse, c’est battle de bonbecs et de fruits !

La battle de Javel avec aspersion intégrale est l’un des rares cas où la copine de l’ado n’hésite pas à appeler au secours les parents de l’ado. « Venez vite, il y a urgence : on a dû jeter tous ses vêtements et il peut quand même pas rentrer tout nu. »

Lousse 2

Noche c’est le roi de l’arc-en-ciel et il vise trop bien.

Heureusement ils sont nuls ces jeunes, ils visent très mal. Du coup on n’a pas été obligé d’échanger l’ado en magasin contre un autre moins récuré des muqueuses. Tant mieux. Vu qu’il n’est plus sous garanti, ça m’aurait coûté une fesse.

Pour remercier la copine de l’ado, j’ai promis de fournir le White Spirit et les allumettes pour la prochaine Fiestabomba.

Lousse 3

Lousse et ses copains se précipitent : eux aussi sont invités à la Fiestabomba.

Tout ça pour dire que : j’échange un lot de 2 ados contre une petite Lousse. Doudous escargot et éléphant bienvenus.

Je ne sais pas pourquoi, ce Festival de l’Adolescence à Javel-les-Bains m’a donné des envies de légèreté, de tendresse, de balançoires, de cornets de frites, d’amis imaginaires, de tour du monde pour rire et de pains au chocolat. Tout ce dont Alex Cousseau m’a soudain rendue nostalgique. L’enfance, quoi. Et si en prime je peux me balader dans l’univers de Candice Hayat (qui ne connaît pas le délavage à l’hypochlorite de sodium), je serai bien contente.

Bum et Noche s’endorment. Lousse entend son cœur et le leur. Leurs trois cœurs battent exactement en même temps. Tic-tac, flip-flap, bloup…

NB : Le lot d’ados sera fourni avec toute la panoplie (slims, caleçons apparents, chaussettes trouées, coups de fil du principal, compète de grasses-mat’, surboums et matchs de foot). En revanche, sans la notice explicative qui s’est égarée dans le bazar de leur chambre à coucher.

Trop cool, avec ce lot d'ados c'est tous les jours gag à gogo.

Trop cool, avec ce lot d’ados c’est tous les jours gag à gogo.

Lousse, Noche et Bum, Alex Cousteau (textes) & Candice Hayat (illus), Autrement Jeunesse, 2011

À partir de 3 ans.

Les-Tontons-flingueurs

Qauand ils connaîtront Lulu la Nantaise, ils feront moins les malins avec la Javel.

Le voleur de poule

4 juin 2014 § Poster un commentaire

Il ne manque pas d’air, le renard ! Voilati pas qu’il kidnappe la poule sous les yeux du coq et de ses copains, l’ours et le lapin.

le voleur de poule_2

S’ensuit une aventure chevaleresque et sans paroles, avec folles poursuites à travers monts et forêts ou sur l’océan déchaîné, de jour comme de nuit…

le-voleur-de-poules-1le-voleur-de-poules-3le-voleur-de-poules-5

Quand les sauveteurs au grand cœur rattrapent enfin le bandit, paf, gros syndrome de Stockholm ! Dame poule se jette à leur pieds et intercède en faveur de son ravisseur : elle l’aime. Le coq est cocu, qui l’eut cru ? Béatrice Rodriguez a le sens des retournements de situation. Pour ma part j’en suis restée sans voix.

J’ai eu l’autre soir à Laval une conversation fort instructive sur les poules. La spécialiste à qui j’avais affaire a passé sous silence leur tempérament de feu. Dire qu’elle a failli me convaincre d’en adopter une pour réduire mes déchets ! J’imagine qu’elle aurait surtout réduit l’effectif de mes ados en s’enfuyant avec l’un d’eux. Finalement j’ai ramené un cochon. Houlà on a eu chaud.

poulette

Quand le coq n’est pas là, les poulettes dansent.

Le voleur de poule, Béatrice Rodriguez, Autrement jeunesse, 2005

À partir de 3 ans.

Au fait il parait que depuis le coq s’est vengé dans La vengeance du coq, même auteur, Autrement jeunesse, 2011.

Poule_au_pot

La vengeance du coq ?

Où suis-je ?

Entrées taguées autrement jeunesse sur les carnets de l'ébouriffée.

%d blogueurs aiment cette page :