La vie de Kuma Kuma

29 septembre 2014 § 4 Commentaires

la vie de kuma kuma couvDans ma bibliothèque des jours chonchons, s’il n’y en avait qu’un ce serait lui.

Que dire de Kuma Kuma ?

Kuma Kuma vit sur la montagne, c’est l’ami de Kazue Takahashi. Et dans ce portrait qu’elle trace de lui, il semble aussi vaporeux qu’un nuage et doux comme un doudou.

Depuis la semaine dernière une chanson de Rezvani me trotte dans la tête :

Je rêve toujours d’me tirer, d’me barrer, d’me tailler, de foutre le camp…

Et ce matin en piochant au hasard des bouquins, j’extirpe Kuma Kuma de son p’tit coin perdu. Vous croyez aux signes, les choux-fleurs ?

Kuma Kuma

Tiens, salut monsieur l’ourson ! On ne s’est pas croisé depuis un bout. Comment ça va chez vous ?

Toujours aussi bien apparemment.

la vie de kumakuma

Kuma Kuma cueille ses tomates direct dans le potager.

Programme de la journée : dégustation de salade, un peu de ménage (au milieu de la pièce seulement), couper ses ongles et les observer, sieste, regarder les nuages, écouter la pluie, mettre la radio et danser…

Beaucoup d’humour, de la poésie.

Un brin de mélancolie ?

la vie de Kuma kuma 4

Depuis le temps que je rêve de me mettre à la guitare !

Pourtant je crois que Kuma Kuma est heureux avec sa vie de cocagne, là haut sur la montagne. Dans son p’tit coin perdu…

Pas vous ?

La vie de Kuma Kuma, Kazue Takahashi, Autrement jeunesse, 2005

Publicités

Tagué :, , , , , , , ,

§ 4 réponses à La vie de Kuma Kuma

  • Anne dit :

    Mon programme d’hier ressemblait beaucoup à celui de Kuma Kuma… à cela près que j’avais un bébé dans les bras en faisant tout ça 😉 et que mon coin de cocagne est perdu au milieu de la grande ville.
    Mais une fois la porte fermée, la vie est belle ! Oui donc, je crois bien qu’il est heureux, ton ami plantigrade.

    Aimé par 1 personne

  • Anne dit :

    Nathalie, Kuma Kuma est un de mes livres livres jeunesse préférés. C’est le livre parfait pour moi. Autant pour le texte que pour l’illustration. Le lire et le relire sans fin et sentir un grand apaisement à sa lecture. Et puis, il a sauvé ma fille, alors âgé de 5 ans, de bien de crises de nerfs. C’est donc un livre miraculeux !

    J'aime

    • Chère Anne, j’ai toujours pensé que ton Andreï allait peut-être rendre visite à Kuma Kuma quand il prend le train à la fin d’Une vie d’escargot. Je suis sûre qu’ils sont amis, ces deux-là. Merci pour ta visite ! 😀

      J'aime

Une cerise sur mon gâteau ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La vie de Kuma Kuma à les carnets de l'ébouriffée.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :