Billet multinlingue, boo-yah !

10 novembre 2014 § 8 Commentaires

L’adølescent n°1 m’a dit : – Tu devrais traduire ton blog. Personne te liras tant que ce sera en français.

(Ha ha, il ignorosco qué vous êtes lå, cet andouillo !)

Pourtant même à NYC on parle français !

Pourtant même à NYC on parle français !

J’ai rétorquada – Mais chaton, ne m’as-tu pas dìt après un cours d’history que le franzosich était autreføís la langue des échanges internationaux ?!

C'est aussi la langue des philosophes.

C’est aussi la langue des philosophes.

L’ado a smiley – Maman, ce qu’il faut retenir dans cette phrase, c’est « était » et « autrefois. »

Et il a commençada à m’expliquer the valeur of l’impårfait.

Cretino !

Comme l'Ébouriffée, Joey peut se fichudo en rogne.

Comme l’Ébouriffée, Joey est couramment (fluent) multilingue.

It is not bicoz je ne read pas le polonais que no sé speaker d’autres langues.

Ça m’a fichuda en røgne.

Ce qui expliquãda ce billetto multilingue. ¡À good entendeur, salút!

boo-yah-victoire

Publicités

Où suis-je ?

Entrées taguées français sur les carnets de l'ébouriffée.

%d blogueurs aiment cette page :