Sasek, Poly, Venezia et moi

22 octobre 2014 § 6 Commentaires

sasek venise couvL’Auteur a décidé qu’il est temps de présenter Tintoretto et la Scuola Grande di San Rocco aux ados.

Du coup notre périple à Venise s’effectuera cette année avec supplément de bagages : 110 kilos de grumeaux. Allez les ados, on se donne bien la main avant de tomber dans le canal en consultant ses sms !

J’ai applaudi. Les ados ont fait : gbrrtlllbbm.

Je sens qu’on va bien rigoler : l’ado n° 2 croit que le canal Saint-Martin traverse la Sérénissime.

Quant à l’ado n°1, concernant Venise il n’a pas d’opinion, mais depuis qu’il a vu 72 fois la trilogie du Parrain il situe Le Vatican dans la Cordillère des Andes.

cordillère

Troisième lama à gauche, puis tout droit jusqu’à la fin du monde.

Sont-ils pas au beurre, ces p’tits cœurs ?

15 jours avant le départ, l’Auteur nous a convoqués à une réunion de préparation avec fiches de lectures obligatoires. C’est encore moi qui me suis tapé tous les exposés – va falloir que je perde cette habitude, en fait.

Au menu : Poly à Venise.

Ciao, madame ! Comme stai ? Je cherche la Cordillère des Andes.

Ciao, madame ! Je suis bien sur le canal Saint-Martin ? Je cherche la Cordillère des Andes.

Non, je blague. Faut pas pousser in the canale.

Au menu : Venise de Sasek.

Sasek-Venise les touristes

C’est chaud en terme de pigeons, a dit l’ado n°1.

Puis le fantastique Venise de M. Sasek.

L'ado n°2 a dit : c'est chaud, y'a beaucoup d'eau.

J’ai envie de dire y’a beaucoup d’eau, a dit n°2.

Et enfin Venise de Miroslav Sasek. (Le meilleur livre sur Venise ever !)

Sasek venise

Super on est sur la bonne voie, j’aperçois un lama.

Comme je brandissais derechef mon Sasek, l’Auteur a contre-attaqué avec une lecture de La mort à Venise en VO (Der Tod in Venedig). Alors j’ai mis Everyone says I love you dans le lecteur DVD et il a arrêté de postillonner.

Info de première main : Julia se balade dans la Cordillère des Andes.

Info de première main : on a aperçu Julia dans la Cordillère des Andes.

Après le film, les ados ont fourré sans moufter un jogging dans leur sac.

Venise, Miroslav Sasek, Casterman 2009 – à tout âge !

Everyone says I love you, Woddy Allen, 1996

À l’heure où vous lisez ces mots, mes pétoncles, l’Auteur s’ébaubit devant ses Tintoret tandis que les ados courent au bord du canal pas-Saint-Martin dans l’espoir de croiser Julia.

Et moi j’essaie de piquer le tricot d’Angelo tout droit sorti du livre de Sasek :

Circus

11 juillet 2014 § 1 commentaire

circus couvBonne nouvelle : une maison d’édition jeunesse, pleine de goût, est née sous le signe du loup.

Figure à son catalogue ce livre délicat, rêveur, énergique, élégant. Circus d’Albertine.

Albertine, si vous ne le la connaissez pas, c’est mal. Elle a commis plein de livres, dont La rumeur de Venise, un livre accordéon où souffle un peu de Goldoni, de sa malice et de son Barouf à Chioggia. Un délice.

Accordéon toujours, Circus déploie sur plusieurs mètres sa parade d’acrobates, prestidigitateurs, dresseuses, clowns, musiciens, trapézistes et autruchière.

circus 1

« L’autruchière, c’est une écuyère d’autruche, » m’a expliqué la jeune personne qui découvrait cette merveille avec moi.

circus 2

Emboîtons le pas à ces forains, partons vers l’étrange et la mélancolie. Un bel endroit où se poser en attendant les vacances…

circus accordéon

Circus, Albertine, À pas de loups, 2014.

Pour tous les âges.

Chez Albertine, par ici.

Et par là, À pas de loups.

Ma fuite à moi des Plombs (de Venise)

2 mai 2014 § Poster un commentaire

Hier soir je regardais La nuit de Varennes, les écureuils. Enfin en partie seulement, parce qu’arrivé à la moitié l’Auteur a décidé qu’il était en train de s’endormir et on a tout éteint.

Il faut dire qu’avec la panne du lecteur dvd, on a largement perdu une heure sur notre timing avant que les ados passent par là et nous suggèrent d’éteindre et de rallumer l’engin, ce qui l’a tout à fait réparé.

The-IT-Crowd-3000

Allô ? Alors pour réparer un lecteur dvd, il faut l’éteindre et le rallumer.

Comme quoi, au lieu de prix Nobel, ils pourront toujours faire réparateurs.

Mais qu’est-ce que je disais ? Ah oui, Casanova…

Dans ce film, contrevenant à toute vérité historique, Ettore Scola introduit Casanova. Tu parles qu’en 1791, il avait autre chose à faire que cavaler sur les routes de France au trousses de Louis XVI, en séduisant Hanna Schygulla. En vrai, il était en Bohème à se les cailler au château de Dux où il rédigeait ses Mémoires.

En même temps, on est bien content, parce que c’est Mastroianni qui joue le rôle. Et Mastroianni on ne le revoit jamais assez.

casanova mastroianni

On dirait pas comme ça, mais Casanova était tout ébouriffé sous la perruque.

Tout ça m’a rappelé que Treize Étrange republie le Casanova sous les plombs de Venise de Patrick Mallet, qui raconte avec brio l’emprisonnement de l’aventurier et sa célèbre évasion des geôles de Venise (surnommées les Plombs à cause de leur fichue toiture en plomb qui rendait tout glagla en hiver et caliente en été).

J’ai découvert cette BD après mon trente-douzième séjour dans la cité des doges, au cours duquel je me suis enfin décidée à visiter le Palais Ducal.

Là, j’ai fait la totale avec une conférencière complètement fofolle qui nous a mimé l’intégrale de l’évasion.

Casanova sous les plombs 3

Tout a commencé dans une boite, et oui !

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une histoire à base de messages secrets, de tige de fer, de bible et de macaronis au beurre, qui a failli tourner au zbeul dans l’impro la plus totale, mais s’est bien terminée grâce au sang froid de l’évadé.

Casanova sous les plombs 4

Tout a continué avec des dames à ébouriffer.

Quand la conférencière, après nous avoir fait ramper dans la cellule fatale, a indiqué la sortie, j’étais tellement à fond sur cette histoire d’évasion que j’ai dit à l’Auteur : « Chiche que je me fais enfermer et que je m’évade cette nuit en secret moi aussi, passe moi l’Opinel. » L’Auteur m’a répondu : « T’es sûre ? Parce que tu risques de louper le dîner et j’ai réservé une table à l’Antiche Carampane. »

« OK, ai-je admis en lui rendant l’Opinel. Autant m’évader tout de suite. » Et je suis sortie avec les autres, ni vue ni connue.

Voilà comment je me suis, moi aussi, enfuie des Plombs de Venise.

casanova les-plombs-de-venise

Purée de risotto, j’ai eu chaud !

J’ai bien fait parce que ce soir là, à l’Antiche Carampane, il y avait des crabes mous de la lagune en beignet et c’est pas tous les jours qu’on en mange.

Forte de mon expérience, dès mon retour à Paris j’ai décidé d’écrire une BD racontant l’évasion de Casanova. Mais crotte, Patrick Mallet l’avait déjà fait. Super bien en plus.

À la place j’ai cuisiné des macaronis et tout le monde était très content.

écureuil

Des macaronis ?!!!

Casanova sous les plombs de Venise, Patrick Mallet, Treize Étrange, 2014 – feuilleter ici.

Casanova Mallet couv

Histoire de ma Fuite des prisons de la République de Venise, Giacomo Casanova, Éditions Allia, 2014

casanova allia

La nuit de Varennes, Ettore Scola, 1982. Houlà ça nous rajeunit pas, déjà qu’on n’arrive plus le regarder en entier sans roupiller.

Aux amateurs de crabes mous de la lagune, je recommande l’Antiche Carampane – San Polo 1911, Venezia – dont le nom signifie à peu près « La vieille pute », ce qui est fort engageant.

Où suis-je ?

Entrées taguées venise sur les carnets de l'ébouriffée.

%d blogueurs aiment cette page :