Boing Boom Tschak

11 février 2015 § 19 Commentaires

À la suite d’un inexplicable bug, je suis ressortie du salon de coiffure avec une tête tout à fait bizarre. « Nan mais c’est pas moche, » a dit ma coiffeuse.

« C’est marrant, t’as les cheveux couleur aubergine, » a dit l’Ado n°1.

adieu

Ma crise d’hyperventilation a dérangé l’Auteur en pleine réévaluation d’une œuvre majeure de Kraftwerk.

« Je vois pas le problème, il a dit. C’est très joli les aubergines. »

Publicités

Tagué :, , ,

§ 19 réponses à Boing Boom Tschak

Une cerise sur mon gâteau ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Boing Boom Tschak à les carnets de l'ébouriffée.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :