La Grenadière

19 juin 2016 § Poster un commentaire

La grenadière dvd

Il faut être sur ses gardes, au festival d’Annecy.

Sa programmation boulimique, ses évènements, ses trouvailles, son grand prix, son ambiance potache et turbulente, cachent aussi des trésors discrets et merveilleux.

Pour moi cette année, ce fut La Grenadière.

 

La_Grenadiere

Je ne connaissais pas ce film japonais, produit en 2006. Rien d’étonnant, car malgré un prix à Paris en 2008, il est passé chez nous pratiquement inaperçu.

Par chance, les Films du Paradoxe ont eu l’intelligence de l’éditer en dvd. Et Annecy, la bonne idée de le projeter.

Ken Fukazawa

Il est réalisé suivant un procédé filmique nouveau : le Ganimé, qui consiste à harmoniser des images fixes (peintures, photographies, images de synthèse), avec une histoire et des sons (voix, bruitages, musique).

Ken Fukazawa 5

Pour adapter cette œuvre de Balzac, Koji Fukada a commandé au peintre Ken Fukazawa 70 toiles, que sa caméra explore et découpe avec délicatesse et ingéniosité, au rythme de la musique mélancolique de Nooki Ueo.

Ken Fukazawa 4

La Grenadière, plus qu’une maison, c’est l’amour maternel. Le paradis lumineux et serein de Louis-Gaston et Marie-Gaston, les fils de lady Brandon – femme mystérieuse, dont le passé est voué au silence, et la vie désormais consacrée au bonheur de ses enfants.

Grenadière_Large_0

Rires, déjeuners dans le jardin, leçons, jeux, musique, promenades sur le pont de Tours, les jours s’égrènent au rythme des voix off qui conversent et se répondent dans un japonais mélodieux.

Ken Fukazawa 3

Hélas, lady Brandon est rongée par un mal secret. L’ombre envahit le tableau et le cadre se resserre sur la chambre, puis le lit…

La grenadière 1

Des années plus tard, une corvette s’éloigne dans la brume. À bord, Marie-Gaston désormais adulte ne peut retenir ses larmes au souvenir de la Grenadière.

La grenardière - mer

« Il ne faut pas pleurer, jeune homme ! Il y a un Dieu pour tout le monde, » le console un marin. Mais comment suivre ce conseil, quand les lumières de la salle se rallument, après une expérience cinématographique unique et bouleversante ?

La Grenadière, de Koji Fukada, Japon 2006, 48 mn.

À partir de 7 ans et pour tous.

Ce film est la seule œuvre d’animation de Koji Fukada, dont le film Harmonium a été primé à Cannes cette année (un Certain regard).

Publicités

Un cube rouge

11 février 2016 § 21 Commentaires

cube rouge couvMa copine Janik a ENCORE publié un livre avec Bernard Duisit.

Calmez vous, madame, je n’arrive pas à suivre.

Bon alors j’ai beau être un chouilla débordée (dans la famille Mémoire-qui-flanche, on demande une ébouriffée pour gérer mamie alzheimer, papy avc et ado complètement dingo), ce Cube rouge, je vous le prête, les coquelicots.

 

Si si, prenez le !

Nan mais c'est quoi ce cube ? Tout le monde s'interroge.

Nan mais c’est quoi ce cube ? Tout le monde s’interroge.

J’ai pas des masses envie de parler du livre, parce que je n’arriverai pas à dire à quel point il est beau, surprenant, drôle, malin, avec un petit grain. Comme ma copine Janik, quoi.

Tout le monde y va de son hypothèse...

Tout le monde y va de son hypothèse…

Et puis maintenant vous me connaissez, vous savez que si je vous propose d’aller voir Le cube rouge pour découvrir ce qu’il y a dedans, ça vaut.

Alors que Janik, si ça se trouve vous ne la connaissez pas, alors que moi si.

N'insistez pas, mes lèvres sont scellées.

N’insistez pas, mes lèvres sont scellées.

Le mot qui me vient à l’esprit quand je pense à elle, c’est : élégance. Elle est chic, Janik, quoique discrète de fringue car elle s’arrange toujours pour porter des robes délicieuses mais c’est elle qu’on remarque, pas la robe.

Mê mê mê mêêê c'est quoi ?!

Mê mê mê mêêê c’est quoi ?!

Et chic de cœur, chic d’humour, chic de talent, de canapé, de chaussettes, de tout ce que je sais d’elle en fait.

cube rouge 3

Janik, des fois elle fait un peu l’andouille aussi. 😉 Ici avec son complice de cube.

Le cube rouge, un livre pop up de Janik Coat & Bernard Duisit, texte de Sophie Strady, Éditions Hélium, 2015

À partir de 3 ans.

En dédicace ce samedi aux Cousins d’Alice rue Daguerre à Paris, de 11h à 13h

Coucou hibou !

Coucou hibou !

Chantefleurs rue de Verneuil

14 juin 2015 § 2 Commentaires

Ce matin en rentrant du marché, je passe rue de Verneuil, où nos garçons allaient à la maternelle.

IMG_6310

Es tu narcisse ou jonquille ?

Quelle chance ! Non seulement l’école était incroyable, avec son jardin intérieur, mais la maitresse de petite section était une femme géniale. Elle faisait de chaque jour une fête.

Elle est désormais à la retraite.

IMG_6303

Es-tu garçon, es-tu fille ?

Son esprit s’attarde encore sur les lieux, à en croire la déco extérieure.

IMG_6308

Je suis lui et je suis elle

IMG_6309

Je suis narcisse et jonquille

IMG_6306

Je suis fleur et je suis belle Fille.

Mais peut-être les maîtres et les maitresses de petite section sont-ils toujours tous fantastiques !

Desnos 1Le narcisse et la jonquille, tiré de Chantefalbes et Chantefleurs, Robert Desnos (poèmes) & Laura Guéry et Julie Wendling (illus), Grund 2010

 

 

 

 

 

Desnos 2

 

Le chant de la mer

20 avril 2015 § 15 Commentaires

Le chant de la merQu’est-ce que je disais ?

Ah oui ! je fais un métier formidable.

Depuis la semaine dernière, je prépare l’écriture d’un nouveau projet en visionnant des films.

Parmi ceux-ci, une merveille : The song of the sea, de Tomm Moore, à qui nous devons déjà l’excitant Brendan et le secret de Kells.

Comment ai-je pu rater ce film à sa sortie ? Tout simplement en tombant dans une faille spatiotemporelle au cours d’une résidence d’écriture avec congrès de chouettes.

Le chant de la mer 6

La famille Renard ferait bien de se planquer : amateurs de fourrure en vue.

J’ai donc rattrapé mon retard, et suivi les aventures de Saoirse (Maïna dans la version française, on se demande bien pourquoi) et son frère Ben dans une Irlande enchantée.

Le chant de la mer 4

Hey, moi aussi j’ai eu cet âge là quand j’étais petite.

Saoirse est une Selki qui s’ignore.

Le chant de la mer

Rhou, un manteau de fourrure trop polouche…

Quand son frère le découvre et réalise que, privée de sa pelure d’oignon, elle va dépérir entrainant avec elle la fin du petit peuple, il se lance dans une course contre la montre et affronte ses plus grandes peurs.

Le chant de la mer 7

The best cachette au monde ! (C’est une diplômée es cache-cache qui l’affirme.)

Pour les ignares (qui n’ont pas lu comme moi L’île de Nera d’Elizabeth George, hu hu) je précise que les Selki sont des créatures légendaires mi-femmes mi-phoques.

Le chant de la mer 3

On a retrouvé Karl Lagerfeld. Comme tout le monde, il s’est laissé pousser la barbe.

Vêtues de leur poilure blanche (ou noire, ça dépend des goûts), elles se métamorphosent au contact de l’eau.

Le chant de la mer 11

Comme Karl, Saoirse se baigne en manteau de fourrure.

Sur le très joli site du film, on découvre le tragique point de départ de l’histoire… (Mais que fait Brigitte Bardot ? Vous le saurez en accompagnant Ben !)

Le chant de la mer 5

Oui, notre chère BB interprète Granny et la sorcière Macha. Comment ça, c’est pas elle ?

Pour vous faire envie, la bande annonce en anglais (bicoz la française est cucul) :

Sur ce, je vous laisse, je dois réviser Le monde de Nemo. L’Ado n°1 a sauté de joie en entendant ça. Crotte ! Il va encore squatter mon canapé en dévorant tout mon pop corn.

Si c'est comme ça, je retourne à la plage.

Pff… Pas moyen de bosser tranquille pendant les vacances.

Le chant de la mer, de l’enthousiasmant Tomm Moore, 2014.

À partir de 6 ans, l’âge des manteaux de fourrure. (Je blague.)

Ciné gourmand, on demande un enfant

16 mars 2015 § 8 Commentaires

Ça m’énerve.

La pâtisserie des Rêves organise des ciné gourmands pour les enfants, mes bichons.

patisserie des rêves

Je répète pour ceusses qui n’écoutaient pas : la pâtisserieu des rêveu !

Une fois par mois, projection de film et à la sortie, ateliers gourmand, goûter miam, ballons roses, youplaboum quoi. Tout ça dans le jardin de la Pagode.

la pagode

Coucou, je prendrai du soleil et deux grosses boites de miam.

Parce que ah oui, la projo en plus c’est à la Pagode.

la pagode salle

Comme ça si on s’ennuie, on peut mater le décor.

Sauf que moi j’ai plus d’enfant sous la main. L’ado n°1 a refusé d’enfiler une maxi turbulette. Quant à l’ado n°2, je ne lui ai rien demandé, c’est trop compliqué d’attirer son attention depuis qu’il a un casque audio greffé sur les noneilles.

Il le met même pour aller au petit coin.

Il le garde même pour aller au petit coin. (Forcément, là faut me croire sur parole)

Bref, on demande un bout de chou !

De préférence un qui ne mange que de la choucroute et du fromage de tête, et qui soit bien partageur en terme de goûter.

Ou sensible à l’hypnose.

Donne moi ton goûter, donne moi ton goûter, donne moi ton goûter !

Donne moi ton goûter, donne moi ton goûter, donne moi ton goûter !

C’est où ? Au cinéma la Pagode, 57 rue de Babylone, Paris 7ème.

C’est quand ? Une fois par mois, prochaine édition le 22 mars à 10h30 avec en avant première Clochette et la créature légendaire. Résa ici.

Cine-gourmand_Clochette

Alors pendant le film, je vais peut-être mater un peu le décor.

NB : Je ne suis pas peu fière d’avoir enfin utilisé l’expression en terme de que je trouve super poilante. (Pas vous ?)

Pierre et le loup selon Suzie

14 novembre 2014 § 6 Commentaires

pierreetleloup suzie templetonConnaissez-vous ce film, mes pistils ?

Il est fantastique !

Bien que que le futur ado n°2 se soit fracassé le crâne sur la table basse en essayant d’aider le canard la première fois qu’il l’a vu, mais c’est une autre histoire.

Pierre et le loup Templeton 10

Pierre a un doudou vivant tout pelucheux, son pote le canard.

C’est chouette d’avoir des enfants en bas âge, on peut se taper plein de films géniaux sans avoir à s’expliquer.

Pierre et le loup Templeton 9

Hi hi, ça me rappelle le jour où mon chat stupide a sauté dans la baignoire.

L’autre solution, c’est de se mettre à écrire pour les enfants. Du coup quand l’Auteur rentre du taf et vous surprend en plein Ratatouille, vous lui tenez la dragée haute : « Tu permets ? C’est pour mon boulot. » Pan dans les dents !

Je boooooosse moi môssieur !

Je boooooosse moi môssieur !

Alors ceux qui ont zéro excuse, je leur en sert une toute cuite : ce film a obtenu le grand prix du festival d’Annecy, et un oscar du meilleur court métrage d’animation.

Pierre et le loup Templeton 12

Comme l’Ébouriffée, Pierre pratique la voltige arboricole.

Les films primés, ça marche bien avec la dragée haute.

Pierre et le loup Templeton 14

– Pigé ? – Heu… ok !

Suzie Templeton a concocté cette pépite en stop motion, sans dialogue pour plus de… sauvagerie ?! Alors attention aux petits canetons, parce que ça fait un peu peur, et du chagrin aussi.

Pierre et le loup Templeton 18

Welcome au club des ébouriffés, Pierrot !

Je profite de ce billet pour lancer un appel : Suzie, mes enfants ont grandi, mais j’ai plein d’excuses pour regarder vos films en mangeant des dragées. Alors n’hésitez pas, envoyez la sauce !

Pierre et le loup Templeton

Allô, Gulliver, do you copy me ? Je vais opérer ce canard avec ma pince à épiler !

PS : Si mes ados connaissent aujourd’hui un brin de musique classique, c’est bien grâce à vous et un point c’est tout. ❤

Pierre et le loup, un film de Suzie Templeton d’après l’œuvre de Prokofiev, Les films du préau 2009. À partir de pas tout petit, je dirais 7 ans pas avant.

Et pour aller plus loin

Ma vie heureuse

4 novembre 2014 § 2 Commentaires

ma vie heureuseVoici un délicieux roman – et qui tient les promesses de son titre appétissant !

Encore un livre suédois entre parenthèses. La littérature du pays de Fifi n’en finira donc jamais de m’émerveiller.

Je vous présente Dunne, naturellement douée pour le bonheur.

Il est tard, pourtant Dunne n’arrive pas à dormir. Certains comptent les moutons, mais pas elle. Dunne compte toutes les fois où elle a été heureuse.

Dunne n’arrive pas à dormir parce que demain c’est la rentrée…

Soudain elle a un peu peur.

Et si elle ne se faisait pas d’amis ?

Eva Eriksson 1

Rassurez vous, Dunne trouve Ella Frida. Leur amitié double la mise question bonheur.

Eva Eriksson 6

Rose Lagercrantz raconte à hauteur d’enfant cette belle rencontre…

Eva Eriksson 8

Et les jours qui passent, remplis de jeux, de secrets, de fou-rires, de bagarres, d’animaux, de surprises.

Eva Eriksson 7

Puis la séparation pour cause de déménagement – et l’inévitable chagrin.

Eva Eriksson 2

Où est passé le bonheur ? Peut-être que Dunne va devoir le chercher un peu… Heureusement, elle est fortiche. Et trouve avec Ella Frida le moyen de poursuivre cette jolie amitié…

Les dessins d’Eva Eriksson accompagnent Dunne avec humour et tendresse.

Eva Eriksson 4

Et quand on referme le roman, presque une année s’est écoulée. Dunne a grandi, elle a souffert. Mais reste toujours aussi douée pour le bonheur. Quel délice !

Ma vie heureuse, Rose Lagercrantz (texte) & Eva Eriksson (illus), Mouche de l’école des loisirs, 2013. À partir de 6 ans.

mon cœur raviLa suite de l’aventure, c’est Mon cœur ravi, paru cette année.

Le livre mystère super effrayant

28 octobre 2014 § 4 Commentaires

Kristina DigmanJ’aime bien les livres que je ne sais pas lire.

La faute à l’ado n°1, qui pêchait autrefois n’importe quoi dans les rayons étrangers de la bibliothèque municipale et imaginait l’histoire d’après les dessins. Ensuite il a appris l’alphabet et est devenu plus sélectif. Puis il a carrément cessé de lire, mais passons.

De mon côté j’étendais mon rayon d’action aux librairies étrangères de Paris et de partout ailleurs. (Avis aux amis voyageurs !)

J’ai donc fini par croiser ce bouquin.

Sa couverture est fantastique ! Et quel titre génial : O duchu, który się bał. En revanche j’ignore ce que ça signifie. Cet album est un vrai mystère. Déjà il m’a fallu trois ans pour deviner dans quelle langue il était publié.

o duchu 2

Allez zou, en route pour Halloween !

J’adore ses illustrations et, pour autant que j’ai pu me la raconter, son histoire aussi.

o duchu 7

Simona, Mireilla, Reina, Morticia et Josefa reines de la voltige !

La nuit est tombée. Les chauves-souris s’éparpillent au clair de lune. Dans la vieille maison au cœur de la forêt, Kruszynka et sa maman vont se coucher.

Mais… Un fantôme boude sous le lit, il y a deux vampires dans le grenier, un squelette dans le placard et un monstre à la cave, sans oublier la souris.

(Mamma mia, une souris !)

o duchu 8

Où on apprend que les vampires se brossent les quenottes. (Sinon c’est vite galère.)

Jetez un chat dans l’aventure, ça fera du pataquès…

o duchu 4

Purée de moineau, un fantôme vampirophobe…

Car tout le monde a peur de quelque chose, même les monstres pardi !

o duchu 9

C’est pas bientôt fini ce boucan ?

Délicieusement effrayant…

O duchu, który się bał, Sanna Töringe (texte) & Kristina Digman (illustrations), Zakamarki, 2010.

À partir de 5 ans pour les iconophones. Et aussi en suédois, même si en polonais, ça le fait.

C’est bientôt Noël

25 septembre 2014 § 3 Commentaires

Mille confettis, plus que trois mois avant le jour N !

J’ai décidé de prendre les choses en main et d’écrire ma liste au père Noël.

Depuis que j’ai soigné mon hypovalisagyre avec cette méthode, j’en suis très fan. D’ailleurs l’Auteur procède ainsi pour se faire offrir chaque année le cadeau de ses rêves. Sauf que lui c’est toujours la même chose (un bon d’achat Fnac).

Voici ce que j’ai repéré… Exceptionnellement, no in-quarto, zéro in-folio, mais ce n’est qu’un début. J’espère juste que papa Noël mettra le turbo côté Monopoly : va falloir faire sauter la banque en ma faveur…

Primo cher père Noël, pourquoi pas cette robe chatouillette ?

Et pourquoi pas le zèbre aussi ?

Avec le zèbre aussi.

Deuxio, dans le même esprit, une autre bien kiki avec ses choulis souris :

Tout le monde sait combien j'aime les souris !

Tout le monde sait ici que je raffole des souris !

Troisiémo (comme Peau d’âne, il m’en faut trois), pour les dimanches celle-ci :

flamingo dress etsy

Je la porterai pour jouer au croquet avec la reine de Cœur.

Bigre, ce croquet m’a épuisée !  P’tit roupillon sur ce fauteuil ébouriffant, que je mettrai dans le boudoir avec mon Picasso.

hybridchairs5

Je sais, à présent vous voulez le même…

Déjà ? C’est l’heure de la dînette !

la dinette

Yum yum, j’adore les radis noirs en laine.

Ho mais voilà une copine ébouriffée

sage Manomine

Hey copine, je te prête mon fauteuil. (Mais pas mon Picasso, inutile d’insister !)

Heureusement il reste du thé et une tasse pile poil à sa taille :

Cette tasse à café est réservée aux écureuils.

Chhht, en vrai cette tasse à café est destinée aux écureuils.

Je ne résiste pas à lui faire une petite farce. Hop, j’enfile mon déguisement de renard :

masque de renard etsy

So Kitsune…

On a bien ri, maintenant je la raccompagne chez elle. Comme ça caille un peu, je sors mon super manteau !

fanstastic little fox coat Etsy

Avec le masque, ça fait the double effet KissCool.

(Qui existe aussi version lapin pour les rendez-vous avec Célia Teasdales.)

smoking Resnais monsieur Lapin

Attendez votre tour, monsieur Lapin ! Et ôtez vos pattes de cette table.

Saperlipopette ! Vivement Noël, non ?

Let’s draw happy people

3 septembre 2014 § 2 Commentaires

sachiko-umoto-personnages-couvTout est dans le titre, enfin pas le titre français parce que chez nous l’éditeur a eu la curieuse idée de supprimer le bonheur d’un gros coup de gomme.

On a vraiment un problème avec le bonheur par ici.

Mais passons.

Let’s draw happy people est devenu : Les personnages.

Et Let’s draw cute animals : Les animaux.

Ho les animaux ! C’est pas un peu fini d’être mignons ?

sachiko-umoto-les-animaux-couv

Faites gaffe, les gars, on nous regarde. Soyez pas trop mignons.

Il n’y a que Les plantes et les petites bêtes pour être restées fidèles à l’idée de départ (Let’s draw plants and small creatures). Merci les plantes, merci les petites bêtes.

sachiko-umoto-les-plantes-et-les-petites-betes

L’ébouriffée adore chercher la petite bête !

À part ça, pareil. À l’intérieur, la chic Sachiko nous apprend toujours qu’il vaut mieux dessiner en chantant. À chaque dessin sa chanson, elle fournit même parfois les paroles. À nous d’inventer la musique. C’est joli, charmant, marrant… Et ça marche.

sashiko - happy people

Pas de panique, si on renonce au bonheur, on peut chanter en français.

Enfin je vous confirmerai ça quand j’aurai de nouveau le droit de m’entrainer. Parce que là, la Police du Un-Peu-De-Silence-À-La-Fin m’a priée d’arrêter de gribouiller.

Ça m’énerve parce que je commençais vraiment à progresser en comédie musicale.

jean-hagen

Tous avec moi : la chanson du dessin de l’ours au gros bedon !

L’atelier de dessin Marabout, T1 Les personnages, T2 Les animaux, T3 Les plantes et les petites bêtes, Sachiko Umoto, Marabout 2011

À partir de 7 ans. Et aussi pour les grands qui ne perdent jamais une occasion de chanter à tue-tête en cherchant la petite bête.

And for happy people & cute animals :

Let's draw happy peopleLet's draw cute animalsLets's draw plants

Où suis-je ?

Entrées taguées enfants sur les carnets de l'ébouriffée.

%d blogueurs aiment cette page :