La clé d’or

20 janvier 2015 § 2 Commentaires

« Un hiver, alors que le pays entier était recouvert de neige, on envoya un pauvre garçon chercher du bois. Avant même d’en avoir ramassé et d’avoir chargé sa luge, il était déjà gelé comme une grive. Il se dit alors qu’avant de rentrer à la maison, il allait allumer un petit feu pour se réchauffer.

Il écarta la neige et, en tâtonnant par terre, il trouva une petite clef d’or. Une clef n’est jamais loin d’une serrure, se dit-il. Il commença à gratter de plus en plus profondément et, en effet, il découvrit une petite boîte en fer. Pourvu que la clef puisse l’ouvrir, pensa-t-il, elle contient certainement des objets de grande valeur. Il chercha le trou de la serrure mais ne le trouva pas ; il finit toutefois par le découvrir ; mais le trou était si petit que le garçon avait failli ne pas le voir. Il essaya la clef et, par bonheur, c’était la bonne.

Il la fit tourner une fois – et maintenant, nous devons attendre qu’il ouvre complètement et qu’il soulève le couvercle ; ce n’est qu’après que nous saurons quels trésors il a trouvés dans la boîte. »

Jacob et Wilhem Grimm

golden-key Andrea Dezsö

Andrea Dezsö in The Original Folk and Fairy Tales of the Brothers Grimm.

 

grimmContes pour les enfants et la maison, Jacob & Wilhem Grimm, José Corti Éditions, 2009

 

 

 

Andrea Deszö Grimm

The Original Folk and Fairy Tales of the Brothers Grimm, Jacob & Wilhelm Grimm, Illustrated by Andrea Dezsö, Princeton University Press, 2015

Publicités

Tagué :, , ,

§ 2 réponses à La clé d’or

  • poppinsis dit :

    Les découpages d’Andrea Dezsö sont magnifiques ! Son site très complet permet de s’immerger dans le monde de cette artiste attachante. Sur le bel extrait que tu as choisi, étoiles et flocons indifférenciés enchantent la nuit hivernale… Merci pour cette belle découverte !

    Aimé par 1 personne

    • Je suis tombée sous le charme de son travail. Ce conte de la clé d’or, qui est un de mes préférés, m’a toujours semblé difficile à mettre en image, or elle en a donné une version si inspirée ! Heureuse que tu aimes toi aussi.

      J'aime

Une cerise sur mon gâteau ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La clé d’or à les carnets de l'ébouriffée.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :