Disco mystic à la tronçonneuse

8 janvier 2016 § 25 Commentaires

Le dernier jour des vacances, pendant l’apéro, l’Auteur me dit comme ça : « Si on achetait une tronçonneuse ? »

« Cool ! » je répond.

Petite, j'ai vu en cachette un film de tronçonneuse, depuis j'adore ça.

Petite, j’ai vu en cachette un film de tronçonneuse, depuis j’en rêve.

On venait de passer 36 heures encordés dans le figuier pour arracher à main nue des noisetiers gros comme ça et des milliers de ronces très méchantes.

(Demandez à l’auteur ce qu’il en a pensé cet été quand il a fait Johnny Weissmuller pour attraper une figue haut perchée – et aussi un peu pour épater la galerie.)

C’est parti mon kiki !

Dans ma campagne, on a un Planète Jardinette hyper méga de ouf. OK, c’est à 30 bornes, ce qui fait vite 60 vu qu’après, faut rentrer. Mais je vais vous dire un truc : avec Lou Reed période The Bells à fond la caisse, les kilomètres on ne les voit pas passer. Quand on est arrivé, on était à donf en mode tronçonneuse !

L'Auteur et l'Ébouriffée partent à la conquête de Planète Jardinette !

L’Auteur et l’Ébouriffée à la conquête de Planète Jardinette !

Les tronçonneuses, y’a plein de modèles. La plus chère allait trop bien avec mes moufles. Mais la plus grosse plaisait plus à l’Auteur (elle était rouge).

L'Auteur a l'embarras du choix.

L’Auteur déniche la tronçonneuse rouge de ses rêves.

Heureusement le vendeur nous a départagés. Il en avait une mieux, même qu’il a dit : « Celle là, j’ai jamais d’ennuigue aveque ! »  Parfait, pour les tronçonneuses, mieux vaut celles qui font pas d’ennuigue à mon avis.

Imaginez la tête de Leather Face le jour où sa tronçonneuse lui fait des ennuigues !

Imaginez la tête de Leather Face si sa tronçonneuse lui faisait des ennuigues !

Après, on s’est taquiné tout le trajet du retour sur qui allait tronçonner en premier. Même qu’on a tiré à la courte paille et que j’ai perdu, ce qui était plutôt inattendu vu que l’auteur conduisait et que je trichais. Du coup j’ai tronçonné en pensée tous les arbres du parc, même ceux qui sont encore debout, bien fait !

L'Ébouriffée a trop hâte de jouer avec son nouveau jouet.

L’Ébouriffée a hâte de jouer avec son nouveau jouet.

Je n’avais pas été aussi impatiente d’ouvrir un carton depuis celui de la poupée dont les cheveux poussent que j’ai eu à 6 ans.

Sauf qu’en vrai ses cheveux ne poussaient pas, c’était juste une couette qui lui rentrait dans la tête. Et le jour où j’ai tout coupé, ils n’ont pas repoussé.

Après, c’était juste une poupée chauve avec un gros trou dans le crâne. Big déception. Bin la tronçonneuse, pareil : elle était en 2 pièces détachées !

L'Auteur n'est pas content en découvrant ça.

L’Auteur est déçu par sa tronçonneuse puzzle.

J’en entends qui rigolent : comme puzzle, on a vu pire. Alors laissez moi vous dire que quand ça ne veut pas ça ne veut pas.

L'Ébouriffée et l'Auteur stressent un peu en voyant ça.

L’Ébouriffée stresse aussi.

Après des heures d’effort et de remarques acerbes, nous voilà toujours avec la lame d’un côté et le reste de l’autre. Et le soleil se qui couche.

Crotte ! Cette tronçonneuse fait des ennuis, sapristi !

Crotte ! Cette tronçonneuse fait des ennuigues, sapristi !

Planète Jardinette allait fermer. L’Auteur et moi nous sommes réconcilié pour repartir fissa dire deux mots au vendeur. Jamais d’ennuigues aveque ? Ha ha, il ferait moins le malin quand on lui tronçonnerait les oreilles !

Non !

Ça allait barder !

On a encore écouté Lou tout du long pour se mettre en condition.

L'Auteur et l'Ébouriffée se mettent en condition.

L’Auteur et l’Ébouriffée se mettent en condition.

« Ah wé ?! C’est pas possible ?! » a répliqué le vendeur quand on est arrivé. (Je lui faisais les gros yeux, je suis trop forte en gros yeux.)

L'Ébouriffée fait les gros yeux au vendeur.

L’Ébouriffée fait son cirque au vendeur.

Et là, il assemble tout en 5 secondes chrono (je répète : 5 SECONDES CHRONO !!!)  puis il nous la rend avec un grand sourire : « Je savais bien que j’ai jamais d’ennuigue aveque ! »

Le vendeur faisant une démonstration de Nunchaku avec la tronçonneuse.

Le vendeur en pleine démonstration de Nunchaku à la tronçonneuse.

On s’est calmé en passant tout le trajet du retour à faire un concours sur Disco Mystic, à celui qui chanterait avec une voix encore plus grave que Lou. Et vous savez quoi ? C’est moi qui ai gagné.

Dommage qu’on n’ait pas parié que le gagnant tronçonnait le premier.

Remarquez, il était trop tard pour tronçonner.

Et le lendemain, on est parti. Allez je suis sympa, à vous :

Au fait j’oubliais… BONNE ANNÉE, les petits chats !

Publicités

Tagué :, , ,

§ 25 réponses à Disco mystic à la tronçonneuse

Une cerise sur mon gâteau ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Disco mystic à la tronçonneuse à les carnets de l'ébouriffée.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :