La bizarre affaire de l’alarme incendie

6 mars 2015 § 10 Commentaires

L’autre nuit l’ado n°2 a perdu 12 ans. Incroyable, mes saucisses !

J’aurais pu me poser des questions, mais non. C’était trop agréable de le retrouver avec ses boucles blondes, ses grands yeux de biche et son cheveu sur la langue.

D’autant qu’il avait ses joues en pâte d’amande. Et que j’avais de nouveau le droit de les embrasser.

Pâte d'amande sans les joues.

Pour moi ce sera un menu dégustation.

De câlin en zoubi, j’étais en train de lui grignoter les fossettes quand le téléphone a sonné. Sans doute la pâtisserie, ai-je supposé, pour me prévenir que l’ado n°1 était prêt lui aussi. Mais ayant courageusement bondi du lit et décroché, l’Auteur m’informa qu’une voix électronique nous proposait un rendez vous avec un technicien spécialisé en alarmes incendie.

À cinq heures du matin ?

Bon sang, dans quel monde vit-on, je vous le demande !

bourre pif

Crac bourre-pif, vilaine !

Contrairement au malicieux rejeton de nuage 1962, ce coup de fil inopiné m’a tiré de mon rêve avant que j’aie le temps d’y glisser un marque page. Fossettes sauvées par le gong.

Au petit déjeuner j’avais cher le seum.

Puis je me suis rappelé que, de toute façon, j’ai toujours détesté la pâte d’amande.

pinch-cheeks

Encore heureux !

Publicités

Tagué :, , , ,

§ 10 réponses à La bizarre affaire de l’alarme incendie

Une cerise sur mon gâteau ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La bizarre affaire de l’alarme incendie à les carnets de l'ébouriffée.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :