Virginia le loup

9 mars 2015 § 10 Commentaires

Virginia-WolfVirginia sombre dans une humeur noire, noire, noire et poilue, avec de grandes dents.

Virginia va si mal qu’elle se transforme en loup.

Un loup avec un gros chagrin. Malheureux, râleur, tyrannique.

Sa sœur Vanessa voudrait tant l’aider.

virginia wolf1

« J’ai plongé dans mon grand lac de la Mélancolie. » (Journal, 1929)

Mais comment l’emmener au pays des fleurs aux fruits dont rêve Virginia, s’il n’existe pas ?

Virginia Wolf 4

« Je voudrais enterrer tout le collège : le gymnase ; la salle de classe… » (Les vagues)

Armée d’amour et de sa boîte à bricolage, Vanessa fabrique cet endroit parfait où Virginia pourra faire entrer ses histoires…

Virginia wolf 5

« Je suis les saisons, je le crois parfois, janvier, mai, novembre ; la boue, la brume, l’aurore. » (Les vagues)

J’ai fait entrer l’extérieur à l’intérieur. J’ai peint des pétales flottants qui avaient des airs de confettis. Ma sœur s’est assise dans son lit et m’a aidée.

Virginia Wolf 2

« Il y a des arbres que j’aime ; le cerisier avec ses boules transparentes de gomme sur l’écorce… » (Les vagues)

C’est ainsi qu’imaginant Bloomsberry le pays des fleurs aux fruits, Vanessa sauve sa petite sœur Virginia d’une crise de mélancolie sauvage et dévastatrice.

Virginia Wolf 3

« Les mots qui étaient dormants tantôt se soulèvent, tantôt agitent leurs crêtes. » (Les vagues)

Une histoire poétique, douce et puissante de Kyo Maclear, portée par les extraordinaires dessins d’Isabelle Arsenault – que je vénère comme chacun sait.

Virginia Wolf - moodboard

Virginia’s Moodboard d’Isabelle Arsenault…

Virginia Wolf, Kyo Maclear (texte) & Isabelle Arsenault, Éditions de la Pastèque 2012

Y’a pas d’âge (pour se consoler d’un gros chagrin) !

Et aussi : Les Vagues, Virginia Woolf, traduit par Michel CUSIN, Gallimard, collection Folio Classique, 2012

Virginia Woolf and Vanessa Bell Stephens

Virginia et Vanessa jouant au cricket.

Délicieuse présentation de l’album, en anglais :

Publicités

Tagué :, , , , , , , ,

§ 10 réponses à Virginia le loup

Une cerise sur mon gâteau ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Virginia le loup à les carnets de l'ébouriffée.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :